Secrétaire Assistant

Secrétaire, un métier à multiples facettes,

Être secrétaire, souvent peut rimer avec être multi-compétente. Parce que la secrétaire n’est pas seulement celle qui s’occupe du standard téléphonique, ou celle qui prend les notes des réunions…ou encore prépare et amène le café…

J’ai envie d’insister abusivement, sur le pronom « ELLE », parce qu’en grande majorité les secrétaires sont des femmes à qui l’on confie souvent l’image et la clé de l’entreprise….

Est-ce que tout le monde peut être une bonne secrétaire ?

Avec le dévleoppement de l’internet, l’accès facile à de nombreux outils, le métier de secrétaire est une autoformation que souvent on réalise de façon inconsciente. Alors, il est donc possible de se former soit même et de devenir une bonne secrétaire… en tout cas de s’en approcher. Cependant, comme on l’entend souvent : « A chacun son métier ! ».

Il serait donc plus aisé pour une personne qui a suivi le parcours du métier pour devenir secrétaire avec toutes les connaissances et compétences nécessaires. Il faut sortir des idées reçues qui laissent à penser que ce métier est facile et peut-être réalisé par tout le monde.

Non, d’un individu à l’autre, le métier et la façon d’occuper le poste est différente. Lorsque vous venez en formation, vous apprenez, étudiez différents contextes et méthodes de travail. La bureautique et sa maitrise ne sont pas les seules critères. « Cela se sent, lorsqu’on au téléphone ou en face de soit, une personne qui a été formée pour le métier…on voit tout de suite la différence… »

Notre parcours de formation

Le programme de formation que l’on propose se base sur le référentiel du titre professionnel de Secrétaire Assistant.

Il apporte quelques plus en des termes de connaissances et de compétences : Langue, Compta, gestion commerciale, Médico-sociale (facultative, N.C) en vue de se diriger vers le passage du titre pro secrétaire assistant.

Durant le parcours le socle commun est vérifié et pourrait être validé par une certification CLEA* (N.C),

Lorsque l’apprenant avance dans sa formation, avant la période d’examen il lui sera proposé de se présenter au PCIE* (N.C).

Finalement 3 certifications :

  • CLEA : Vérification des connaissances et compétences du socle commun
  • PCIE bureautique : Word, Excel
  • Titre professionnel Bac : Devant des membres du jury pour Secrétaire Assistant

Formation communication digitale.

28 sept. 2020– 4 mars 2021

Ouverture de la première session de formation à Annonay. Formation en informatique et bureautique. Une spécialisation dans le domaine du numérique et de l’informatique. Grâce à une veille technologique que nous suivons actuellement via les news métiers, le FIAFEC, l’internet, nous créons et mettons en place les métiers d’aujourd’hui et de demain.

Pourquoi faut-il se former au numérique ?

L’accès à la formation de secrétaire n’est pas toujours bien vu par les financeurs, selon le département où vous êtes, et pour cause, l’accès à ce métier est très demandé, et semblerait t-il qu’il y aurait plus de demandes que d’offres. Pourtant, l’emploi est là. Il est bel et bien présent. Que se passe t-il donc ? Le métier à évolué et on le sait très bien, cependant pour des raisons diverses l’on s’entête à conserver cet intitulé…. et cela ne « colle pas bien » pour les statistiques de retour à l’emploi.

Le métier à évolué de lui-même, la secrétaire doit donc évoluer également et ne doit absolument pas selon nous, fonctionner en mode « années 80 », avec des idéaux de ce métier ! Il faut progresser et se « multi-former » !

Alors, bien sûr il existe encore un nombre impressionnant de personnes formées aux méthodes de secrétariat des « années 80 », et c’est encore plus extraordinaire de croiser des secrétaires « types top » modèle d’excellence de l’administration, de la paperasse… En général nous en sommes admiratifs lorsque ces personnes viennent en formation pour se perfectionner… en même temps, nous ressentons l’envie irrésistibles de fuir leur embauche potentielle au sein même de notre entreprise… parce que toutes ne sont pas prêtes à évoluer et à progresser…. Certaines sont même enracinés dans le métier depuis si longtemps qu’il est très difficile de « reconditionner » leur attitude vis à vis du métier…

Lorsque la transition au numérique devient difficile ?

… « On se rappel l’exemple d’une secrétaire en formation qui ne savait pas ce qu’était un navigateur internet, ni même repérer la barre d’adresse ou télécharger… » ; au XXI-ème siècle, à l’air du numérique…. une nouvelle secrétaire ne doit surtout pas s’en tenir à son métier bien encadré dans un référentiel et/ou une fiche de poste. Aujourd’hui elle doit viser des compétences et connaissances complémentaires dans le domaine du numérique car c’est la prolongation logique de tout métier qui nécessite d’occuper un poste en lien avec de la bureautique. Savoir écrire un courrier n’est pas suffisant, et je vous arrête encore, car savoir envoyer un email ne l’est pas davantage.

Souvent en formation, on incite nos secrétaires à aller au-delà du cadre du métier…et voir même à froler les métiers du numérique. Par exemple, il est très intéressant pour une secrétaire de comprendre le fonctionnement d’un réseau informatique, parce qu’une grande majorité des applications aujourd’hui sont interconnectées dans un réseau. On survol cette partie de la formation bien entendu pour ne pas rentrer dans la technique, cependant on l’appui avec des exemples forts de pratique : La gestion commerciale décentralisée, les liens avec les B2B, B2C etc…

Une secrétaire doit être en mesure de pouvoir visionner cela et de maitriser l’ensemble des interactions en provenance de l’internet.

Lors de la session précédente, nous avons pût dégager des heures pour montrer aux secrétaires en formation, qu’il n’y avait pas de différence entre la saisie dans un document Word et la saisie dans une page web ! Imaginez la stupéfaction des candidates ! Et j’imagine la votre qui lisez ces quelques lignes ! C’était aussi celle du Pôle-Emploi en découvrant une partie de notre programme !

En effet, nous sortons du cadre, car nous sommes absolument convaincu que le métier de secrétaire est « bouché » dans quelques départements et secteurs à cause du cadre métier qui est imposé lors de la formation des secrétaires. Des jeunes au lycée professionnel, des « moins » jeunes en formation continue…sont toujours formés de la même façon. C’est horrible, on enverrait des personnes à « l’abattoir professionnel »…. (Pardon, disons plutôt à la précarité) parce que des référentiels n’ont pas bougés…. ou à peine….